Politique

La Cour constitutionnelle examine le recours de l’opposition contre les résultats des élections au Bénin

La Cour constitutionnelle examine le recours de l'opposition contre les résultats des élections au Bénin

La Cour constitutionnelle du Bénin a tenu une séance pour débattre des recours électoraux déposés par le parti béninois « Démocrates » (opposition), à la lumière de son objection aux résultats des élections législatives organisées par le pays le 08 janvier, des sources proches du parti ont déclaré que cette session extraordinaire discutera de deux recours, dans l’un desquels le parti demande au tribunal d’ordonner à l’Administration générale des élections de divulguer les procès-verbaux des réunions énumérant les résultats des 546 circonscriptions électorales, tandis que l’un des candidats dans l’autre recours demande l’annulation de l’élection d’un de ses concurrents.

Il est à noter que ce parti d’opposition a rejeté les résultats provisoires présentés par la Commission électorale nationale indépendante, au lendemain de leur proclamation, menaçant d’en aviser le juge du contentieux, « Les démocrates contestent les résultats annoncés par la Commission électorale nationale indépendante », a déclaré le chef du parti Eric Hundetti lors d’une conférence de presse, à la lumière de cela, le parti s’efforce de déposer des recours auprès de la Cour constitutionnelle afin de rétablir les droits qu’il revendique, exhortant ses militants à rester calmes en attendant la publication de l’arrêt de la Cour constitutionnelle. Il les a également appelés à se tenir prêts à toute décision qu’ils jugeraient appropriée pour faire face à la situation, le parti a offert « l’assurance à la communauté internationale de sa volonté de travailler dans la paix », sollicitant son soutien à la restauration de la démocratie béninoise.

Les résultats présentés par la Commission électorale nationale indépendante et confirmés par la Cour constitutionnelle indiquent que trois des sept partis qui ont participé aux élections législatives du 08 janvier ont gagné, l’affaire concerne « l’Union progressiste pour le renouveau » (53 sièges), le « Bloc républicain » (28 sièges), tous deux membres du courant présidentiel, et l’opposition « Démocrates » (28 sièges), les parties disposaient de 10 jours pour déposer leurs recours, à compter de la date des résultats. Les 109 députés élus doivent être investis le 12 février, dans un délai transitoire de trois ans.

  Le Sahel africain et l'avenir du terrorisme mondial
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top