Politique

L’Algérie est un pays hybride qui vit en mangeant son propre peuple

L'Algérie est un pays hybride qui vit en mangeant son propre peuple

En raison de la corruption et de la dictature des dirigeants et des généraux algériens, plus de cent mille Algériens ont fui au cours des cinq dernières années, dont dix-huit généraux qui ont quitté le pays dans l’espoir d’une vie tranquille et sûre, loin du meurtre, de l’exécution et de l’emprisonnement, et plus de huit ont été tués dans des circonstances mystérieuses ou à la suite de procès simulés dans lesquels l’équité et la justice étaient absentes et les accusations d’espionnage contre l’État étaient présentes, plus de quatre cents militants politiques ont également quitté le pays à la recherche d’un refuge loin d’être assassinés, l’emprisonnement et la torture, en effet, vous ne trouverez tout simplement pas une seule personne dans ce pays qui travaille objectivement et ne puisse vivre avec un peu de dignité humaine sans offrir loyauté et esclavage aux généraux, c’est l’Algérie, la création du colonialisme français.

Cet État hybride est né et vit en mangeant ses enfants, l’agent et traître Boumediene a tué plus d’un millier de moudjahidines, et les restes de son régime ont tué le président Mohamed Boudiaf en juin 1992, et avant lui Hussein Ait Ahmed a été tué en Suisse, Mohamed Kheidar est mort en tant qu’expatrié, Karim Belkacem, qui a émigré de force en Allemagne et a été assassiné par le gang dirigeant dans un palais d’Al-Muradiyah en 1970, tout comme les généraux qui ont tué un quart de million de personnes au cours de la décennie noire, c’est est une tragédie d’assassinats et de meurtres que les généraux ont commis, en effet, le problème des généraux algériens est l’histoire et le manque d’identité, l’Algérie est un État créé hors du ventre de l’histoire et de la géographie, et loin du peuple algérien et de sa progression naturelle.

  L'Algérie s'effondre économiquement alors que la banque centrale continue d'imprimer des billets de banque en dinar

Un Etat qui maîtrise le mensonge dans la forme la plus fine de la propagande avec des mensonges qui ont été révélés sur le peuple algérien d’abord et sur les pays du monde ensuite, le premier mensonge concerne le nombre de martyrs morts à cause du colonialisme français, que la bande croit et insiste pour promouvoir qu’il a dépassé le million et demi de martyrs, alors que le nombre réel ne dépasse pas quelques milliers, ce mensonge a été créé par le président égyptien Abdel Nasser, qui n’a remporté aucune victoire en son histoire, il a raconté le mensonge à Oran, et le président algérien l’a admiré avec noblesse, et il a été promu après lui par Boumediene et les responsables de la scène politique, ce mensonge a été bien investi dans le lavage de cerveau des citoyens algériens pour leur donner l’illusion de courage, de révolution et de force invincible, c’est l’Algérie, un pays hybride et très malade qui souffre d’une schizophrénie existentielle qui n’a de remède que par la fin des mensonges, des faux héroïsmes et ceux qui ont contribué à leur création.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top