Politique

Les généraux algériens ont dépensé plus de 700 milliards de dollars dans des projets imaginaires

Les généraux algériens ont dépensé plus de 700 milliards de dollars dans des projets imaginaires

Chaque fois qu’un système politique atteint la fin de son cycle de vie, il recourt à des solutions disparates pour sauver sa peau et essaye de dissimuler l’échec qu’il a produit au fil des années parce qu’il est devenu injustifié et inutile. Par conséquent, le système des généraux en Algérie a créée des contradictions au sein de la société qui ont abouti à l’exacerbation de l’exclusion, à la réduction des voix au silence, à la marginalisation, au favoritisme, à la limitation des privilèges et à la distribution injuste de la richesse et la corruption endémique …

L’Algérie, qui a dépensé plus de 700 milliards de dollars sur des projets imaginaires pendant plus de 20 ans, n’a pas réussi à réformer un seul secteur.

En effet, en Algérie il n’y a pas de système d’éducation prospère et le secteur de la santé est catastrophique au point où aucun des généraux ne s’y confie, et qui se précipitent pour envoyer leurs enfants étudier à l’étranger et recommandent à leurs femmes d’accoucher dans les hôpitaux parisiens, tandis qu’on dit au peuple que nous avons le meilleure système d’éducation et santé sans parler des services bancaires primitifs, des routes et des trottoirs catastrophiques, même au milieu des grandes villes, en plus des moyens de transport rudimentaires et datent des années 70…

Les dossiers de corruption dans tous les secteurs soulèvent de nombreuses questions, et au lieu que le citoyen Algérien vit comme celui du Golfe même puisque le pays possède du pétrole et du gaz, l’Algérien lui vit dans des conditions misérables, comme dans les pays pauvres qui ont des guerres et des conflits, et à tout cela s’ajoute des dossiers politiques qui sont magistralement préparés sur un feu doux pour préparer à la fin ce qui est censé être dans les couloirs politiques fermés, c’est pourquoi les prochaines élections ne seront qu’une pièce de théâtre ennuyeuse comme celles qui les ont précédées, et le citoyen algérien est juste un spectateur qui est obligé d’applaudir.

  La dernière attaque sanglante…Plus de 30 tués dans une attaque contre un bus de passagers dans le centre du Mali
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top