Société

Les Rwandais exhortés à respecter les lois environnementales

Les Rwandais exhortés à respecter les lois environnementales

Les Rwandais ont été appelés à respecter les lois et réglementations environnementales nationales et à adopter des pratiques qui permettent aux écosystèmes de remplir leurs fonctions pour soutenir la vie humaine, l’appel a été lancé par la ministre de l’Environnement Jeanne d’Arc Mujawamariya alors que le pays célébrait la Journée mondiale de l’environnement le 5 juin.

Le ministre a souligné qu’il était important que les membres du public renoncent à utiliser des sacs de transport en plastique illégaux et des articles en plastique à usage unique, ainsi qu’à récolter des arbres immatures et à empiéter sur des zones protégées telles que des lacs, des rivières et des zones humides, le Rwanda a marqué la Journée mondiale de l’environnement conjointement avec la Journée mondiale de la biodiversité (qui tombe normalement le 22 mai), sous des thèmes étroitement liés, respectivement « Restauration des écosystèmes » et « Nous faisons partie de la solution».

Les deux thèmes dénotent la responsabilité humaine dans l’inversion de la perte de biodiversité et la récupération des écosystèmes qui ont été dégradés par des actions anthropiques telles que la pollution et la déforestation, entre autres, «La commémoration de la Journée mondiale de l’environnement est une bonne occasion de s’appuyer sur les succès obtenus dans la gestion de l’environnement vers une croissance verte et une résilience au changement climatique », a déclaré Mujawamariya.

Observée depuis 1972, la Journée mondiale de l’environnement est le principal véhicule par lequel les Nations Unies font pression pour une action mondiale pour la protection de l’environnement.

Nonobstant les services écosystémiques qui soutiennent la vie humaine dans tous les secteurs de développement, les écosystèmes critiques au Rwanda tels que les zones humides, les forêts et les sources d’eau font face à de nombreuses pressions, en particulier avec la pollution, l’introduction d’espèces envahissantes, le changement climatique et la perte d’habitat, a déclaré Mujawamariya.

  Les centrales au charbon financées par la Chine en Afrique, quel avenir ?

«La célébration de la Journée mondiale de l’environnement 2021 est une bonne occasion pour le Rwanda de sensibiliser à la restauration des écosystèmes et en particulier à la protection et à l’utilisation rationnelle des écosystèmes critiques, dans le cadre des événements, une cérémonie des Youth Green Innovation and Investment Awards a été organisée pour honorer les défenseurs de l’environnement.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top