Société

En RDC, les femmes sont les plus touchées par les déplacements forcés

En RDC, les femmes sont les plus touchées par les déplacements forcés

La crise économique provoquée par la pandémie, associée à la récente éruption volcanique, pourrait compromettre l’accès des femmes au contrôle des naissances et à d’autres services de santé dans les pays en développement, au moins 300 femmes et enfants reçoivent des soins gratuits dans ce camp de déplacés à Kayembe, situé dans le territoire de Nyiragongo à l’est de la RDC.

Alice Katungu, la trentaine, est venue pour le planning familial après avoir vécu un épisode suite à l’éruption du volcan, craignant de ne pas pouvoir s’occuper d’un enfant pour des raisons financières

« J’ai appris qu’ils dispensaient des traitements gratuits pour la planification familiale et les infections, puis je suis venu et parce que la vie est devenue difficile et que je n’ai pas assez d’argent pour garder des enfants. dit Alice.

PBM (Premature Babies and Mother’s Health), une organisation nationale qui a initié ce projet, tente de sauver des vies malgré des ressources limitées, «C’est gratuit, c’est vraiment l’association PBM et ses partenaires venus au secours des femmes déplacées, ce sont des consultations prénatales gratuites, planning familial avec l’aide de l’UNFPA que nous avons offert aux femmes, jeunes filles, enfants vulnérables Le gouvernement est là et je pense que le département, les zones de santé font leur travail et nous aidons ces structures de santé existantes, donc c’est vraiment un soutien supplémentaire », a déclaré Amour Zynga, directeur de PBM Health.

Lors de sa visite au Nord Kivu, le président Félix Tshisekedi a inauguré le 15 juin un hôpital mobile dédié aux sinistrés d’une capacité de 20 lits et d’une possibilité d’agrandissement, l’hôpital mobile de Kibati est une réponse urgente aux besoins de santé de plus de 20 000 personnes dans 3 500 ménages sans-abri, le financement britannique d’un programme géré par le Fonds des Nations Unies pour la population, qui vise à améliorer la santé reproductive et maternelle, a été réduit de 211 millions de dollars à 32 millions de dollars pour cette année. L’impact a été ressenti presque immédiatement.

  Nigéria: cinq prêtres du Delta nommés chambellans du pape

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top