Société

« Ils ont des rêves » : comment la danse aide les enfants victimes du volcan congolais à vaincre les traumatismes

« Ils ont des rêves » : comment la danse aide les enfants victimes du volcan congolais à vaincre les traumatismes

Bertin Kasolene tape dans ses mains et compte le temps en rythme, autour de lui se trouve un petit cercle d’enfants, tapant du pied et agitant les bras avec le plus grand sourire de leurs visages, c’est un monde loin de la dure réalité à laquelle ils ont été confrontés ces derniers mois après qu’une éruption volcanique a forcé nombre d’entre eux à fuir leurs maisons.

Kasolene dirige une compagnie de danse locale en République démocratique du Congo qui aide les enfants à surmonter leur stress et leurs traumatismes suite à l’éruption du mont Nyiragongo en mai, selon l’ONU, une trentaine de personnes ont été tuées tandis que 3 500 autres ont perdu leur maison, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement a également été affecté, faisant craindre une épidémie de maladies d’origine hydrique telles que le choléra, avec des milliers de personnes déplacées et vivant dans des abris temporaires, de nombreux enfants ne vont pas à l’école, se retrouvent dans de nouvelles zones inconnues et n’ont pas grand-chose pour remplir leurs journées, Kasolene, la fondatrice d’Inuka Dance Company, a vu la nécessité pour ces enfants déplacés de trouver un nouveau sens, une stabilité et un espoir, il lance un nouveau projet : un atelier de danse enseignant à une quarantaine d’enfants de 3 à 10 ans, des danses traditionnelles et des jeux de danse.

« Nous immergeons les enfants dans la danse pour leur donner de l’espoir et de l’amour, après la récente éruption du volcan Nyiragongo dans la ville de Goma. Nous les accompagnons pour leur donner un peu d’espoir. A travers ces danses, nous leur montrons qu’ils sont important dans la vie aussi », explique Kasolene, « Ces enfants ont des rêves, ils ont beaucoup de potentiel, mais il leur manque les bonnes personnes pour les guider afin qu’ils puissent atteindre leurs objectifs et surmonter leurs imperfections, pour un monde meilleur ».

  Avertissement d'un nouveau massacre contre les Tutsis congolais au Nord-Kivu
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top