Société

Les États-Unis accordent 150 millions de dollars pour fournir de l’électricité aux hôpitaux africains

Les États-Unis accordent 150 millions de dollars pour fournir de l'électricité aux hôpitaux africains

Les États-Unis ont annoncé mercredi qu’ils donneraient 150 millions de dollars pour fournir de l’électricité aux hôpitaux d’Afrique subsaharienne, dans le cadre d’une initiative visant à relever un défi majeur qui entrave les soins de santé en Afrique. Cela s’inscrit dans le contexte de la souffrance des établissements de santé de la région à cause du manque constant d’électricité et des problèmes qui en découlent, l’Agence américaine pour le développement international (USAID) a annoncé mercredi dans un communiqué qu’elle fournirait 150 millions de dollars aux pays d’Afrique subsaharienne.

Ce montant fait partie d’un programme quinquennal qui vise à fournir de l’électricité, en plus de l’accès à Internet, à au moins 10 000 établissements de santé à travers l’Afrique subsaharienne, l’initiative, appelée Health and Telecommunications Electrification Coalition, sera financée par des partenariats avec le secteur privé et se concentrera sur les énergies renouvelables conformément aux promesses américaines de lutter contre le changement climatique, plus de 10 000 établissements de santé publics en Afrique subsaharienne souffrent d’un manque constant d’électricité, qui est également une condition préalable à la disponibilité d’Internet, selon l’Agence américaine pour le développement international.

Dans un communiqué, l’agence a déclaré que « des millions de personnes qui ont besoin de soins de santé ou de traitement sont à risque », en raison du manque d’électricité régulière pour les réfrigérateurs contenant des articles médicaux qui doivent être refroidis, tels que des vaccins, ou « le manque de l’éclairage nécessaire la nuit pour effectuer des interventions chirurgicales ou des accouchements d’urgence », le communiqué fait également référence aux nouvelles opportunités d’emploi que cette initiative offrira, notant que les installations médicales qui seront alimentées par ces sources d’énergie renouvelables pourront également vendre l’électricité excédentaire restante.

  Brokerslink étend son réseau mondial avec de nouveaux affiliés africains
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top