Société

2,4 milliards de dollars de promesses de dons pour soutenir les efforts d’aide dans la Corne de l’Afrique

2,4 milliards de dollars de promesses de dons pour soutenir les efforts d'aide dans la Corne de l'Afrique

Les Nations Unies ont reçu 2,4 milliards de dollars de promesses de dons pour aider à financer des opérations de secours pour 32 millions de personnes en Éthiopie, au Kenya et en Somalie, mais les dons sont en deçà de ce que les Nations Unies recherchaient, « Les habitants de la Corne de l’Afrique paient un lourd tribut à la crise climatique pour laquelle ils n’ont rien fait », a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, lors de la cérémonie d’annonce des promesses à New York.

« La crise d’avant la crise menace la vie et les moyens de subsistance de millions de personnes dans la Corne de l’Afrique : la plus longue sécheresse jamais enregistrée. Des déplacements massifs après des années de conflit et d’insécurité. Une forte hausse des prix des denrées alimentaires », a-t-il déclaré, les États-Unis ont fait la plus grosse contribution, soit 524 millions de dollars supplémentaires, ce qui porte à environ 1,4 milliard de dollars le total de leurs promesses pour l’exercice 2023. La Commission européenne a promis 185 millions de dollars, l’Allemagne 163 millions de dollars, la Grande-Bretagne 120 millions de dollars et les Pays-Bas 92 millions de dollars, « Il s’agit d’un problème mondial qui exige que nous intervenions tous et que nous soutenions », a déclaré l’ambassadrice des États-Unis auprès des Nations Unies, Linda Thomas Greenfield, lors de l’annonce de l’engagement. « Nous devons nous adapter aux effets du changement climatique et construire des systèmes alimentaires plus durables, équitables et résilients dans le monde. Nous devons soutenir les humanitaires et les ONG qui se consacrent à sauver des vies », a-t-elle ajouté.

  Le spectre du chômage menace 2 600 familles en Mauritanie après l'interdiction du "Tuktuk" dans le centre de la capitale

Les Nations Unies ont lancé un appel pour plus de 7 milliards de dollars, mais avant la conférence des donateurs, la Somalie ne recevait que 25 % de financement, l’Éthiopie 22 % et le Kenya seulement 21 %, les Nations Unies décrivent la Corne de l’Afrique comme l’épicentre de l’une des pires urgences climatiques au monde. Selon l’Organisation mondiale de la santé et l’UNICEF, environ 40 000 personnes sont mortes pendant la sécheresse qui a frappé la Somalie l’année dernière, dont la moitié étaient des enfants de moins de cinq ans.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top