Société

L’Église méthodiste regrette la séparation de la Côte d’Ivoire du syndicat alors que la levée de l’interdiction LGBTQ ébranle l’Afrique

L’Église méthodiste regrette la séparation de la Côte d’Ivoire du syndicat alors que la levée de l’interdiction LGBTQ ébranle l’Afrique

Les dirigeants de l’Église Méthodiste Unie ont exprimé leurs regrets quant à la décision prise la semaine dernière par la branche de Côte d’Ivoire de quitter le syndicat suite à la décision de l’Église d’abroger une interdiction de longue date frappant le clergé LGBTQ+, mais se sont engagés à l’accepter, ces développements sont les derniers d’une série d’effets d’entraînement en Afrique conservatrice, qui abrite la grande majorité des Méthodistes Unis en dehors des États-Unis, au milieu de conflits sur la sexualité et la théologie qui ont ébranlé les églises méthodistes.

Début mai, les délégués présents à la première assemblée législative de l’Église depuis cinq ans ont voté massivement en faveur de la suppression d’une règle interdisant aux « homosexuels pratiquants autoproclamés » d’être ordonnés ou nommés ministres, cela contraste fortement avec les conférences générales précédentes de l’Église Méthodiste Unie, qui avaient progressivement renforcé l’interdiction et les sanctions associées au milieu des débats et des protestations. Le changement n’impose ni même n’affirme explicitement le clergé LGBTQ+, mais cela signifie que l’Église ne les interdit plus, mais chaque Église membre était libre de décider pour elle-même – et si certains évêques étaient favorables à rester, d’autres poussaient à se désaffilier.

Le 28 mai, l’Église de Côte d’Ivoire a voté en faveur de sa séparation des Méthodistes Unis. Avec plus de 1,2 million de membres, l’Église de ce pays d’Afrique de l’Ouest compte l’un des plus grands adeptes de la dénomination à l’étranger.

Dans sa première réaction après le vote de la semaine dernière, le Conseil des évêques de l’Église a déclaré mercredi que « même si nous pleurons » la décision de la Côte d’Ivoire, « nous nous engageons à travailler avec eux dans le processus visant à devenir une Église méthodiste autonome ».

  L'ONU appelle à un soutien urgent au Soudan
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top