Société

Virus Corona: Y a-t-il une épidémie cachée en Tanzanie?

Virus Corona: Y a-t-il une épidémie cachée en Tanzanie?

Malgré de plus en plus de preuves de sa présence et de son impact, le gouvernement tanzanien continue de minimiser l’impact du coronavirus sur le pays, la mort du président tanzanien John Magufuli, qui n’avait pas été vu en public depuis plus de deux semaines, a été annoncée, laissant supposer qu’il souffrait de Corona même si le gouvernement a confirmé qu’il était décédé des suites de complications cardiaques.
Il n’y a pas de dossiers accessibles au public indiquant le nombre de décès récents en Tanzanie, et aucune information n’a été publiée sur l’impact du virus depuis mai de l’année dernière, lorsque 500 infections et 20 décès ont été signalés, les autorités ont insisté sur le fait qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiéter et ont réprimé ceux qu’elles accusaient de diffuser de «fausses informations».
Et quand nous avons contacté le vice-ministre de la Santé, Godwin Mollel, il nous a envoyé des entretiens qu’il avait précédemment menés, dans lesquels il a dit que publier les données pouvait être « contre-productif » car cela pouvait semer la peur, il a déclaré que lorsque les responsables ont analysé les données pour 2020, « tout le monde a été classé comme ayant le Covid 19 en raison de la panique qui régnait dans le pays », il a ajouté que les données devraient être conservées par le gouvernement pour que les scientifiques puissent les analyser.
Les médecins hospitaliers ont été interdits de mentionner publiquement la maladie.
Cependant, dans un hôpital bondé de Dar es Salaam, la plus grande ville de Tanzanie, un médecin a déclaré qu’il y avait eu une augmentation marquée des admissions de patients présentant des symptômes respiratoires compatibles avec ceux de Covid 19 au cours des deux derniers mois.
« Il y a également eu une augmentation du nombre de patients qui ont besoin d’oxygène », nous a-t-il dit, il a ajouté: « La situation était la même partout, dans les hôpitaux publics et privés. Certains patients achètent même de l’oxygène pour l’utiliser à domicile ».
Il a poursuivi en disant: « Vous ne pouvez pas diagnostiquer Covid 19 parce qu’il n’est pas reconnu, ce qui vous met dans une position délicate en tant que médecin, et nous ne recevons pas d’instructions sur la façon de traiter les patients ».

  Les États-Unis livrent 700 000 doses du vaccin Corona aux pays d'Afrique subsaharienne
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top