Economie

La banque centrale du Nigéria relève ses taux d’intérêt pour lutter contre la flambée de l’inflation

La banque centrale du Nigéria relève ses taux d'intérêt pour lutter contre la flambée de l'inflation

La banque centrale du Nigeria a mis en œuvre une augmentation significative de son taux directeur monétaire, l’augmentant de 200 points de base à 24,75% contre 22,75% auparavant, selon le gouverneur Olayemi Cardoso, cette décision marque la poursuite des efforts de la Banque pour lutter contre la flambée de l’inflation.
Le mois dernier, la Banque a procédé à sa plus importante hausse de taux depuis environ 17 ans, augmentant le taux de 4 points de pourcentage dans le but de maîtriser les pressions inflationnistes. Avec une inflation dépassant les 30% sur une base annuelle, atteignant son plus haut niveau en près de trois décennies, le pays est aux prises avec une crise du coût de la vie affectant des millions de ses citoyens, s’exprimant lors d’une conférence de presse, le Gouverneur Cardoso a souligné la conviction unanime du Comité de politique monétaire (MPC) de persister dans les mesures de resserrement visant à freiner l’inflation tout en anticipant une modération des pressions sur les prix à partir de mai. Il a souligné l’accent mis par le comité sur la stabilisation des anticipations d’inflation et la garantie d’une stabilité durable des taux de change.
Cette récente décision du MPC, la deuxième seulement sous le mandat du gouverneur Cardoso depuis son entrée en fonction en septembre, fait suite à une série de réformes initiées par le président Bola Tinubu, notamment la cessation d’une lourde subvention au carburant et la dévaluation de la monnaie nationale, le naira, à deux reprises.

  L'Égypte va renforcer la mise en œuvre de projets d'énergies renouvelables et d'investissements de 10 milliards de dollars
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top