Politique

Mali… La Cour constitutionnelle nomme le chef du conseil militaire à la tête de l’Etat et va assigner l’opposition à la tête du gouvernement

Mali... La Cour constitutionnelle nomme le chef du conseil militaire à la tête de l'Etat et va assigner l'opposition à la tête du gouvernement

La Cour constitutionnelle du Mali a rendu ce soir une décision nommant le chef du conseil militaire, Hashemi Guetta, à la tête de l’autorité de transition et chef de l’État, tandis que l’autorité existante va assigner l’opposition à la tête du nouveau gouvernement, dans sa décision, le tribunal a déclaré que Guetta « exerce les devoirs, pouvoirs et pouvoirs du chef de la période de transition pour mener le processus de transition jusqu’à sa fin », notant qu’il portera par la suite le « titre de chef de la période de transition. , le chef de l’Etat».

Le premier jeudi, le Conseil militaire a publié au Journal officiel ce qu’il a appelé une loi fondamentale, disant qu’elle permet au président du Conseil national (le parlement intérimaire), dirigé par le président du Conseil militaire, d’être considéré comme le chef de l’Etat, ce qui lui permet d’assurer la pérennité de l’Etat et de préparer le processus de transition, vendredi, Guetta a limogé le chef de cabinet de la présidence, les conseillers diplomatiques et médiatiques du président et le secrétaire général de la présidence de la République, qui a été arrêté avec le président Bah Ndaw.

Le chef du coup d’État a également annulé la décision de nommer le président de la garde présidentielle, ces décisions s’inscrivent dans le cadre de la mise en place des fondations de la nouvelle autorité à la suite du nouveau coup d’État qui a eu lieu lundi dernier, lorsque les militaires ont arrêté le président, le Premier ministre et d’autres responsables.

Pendant ce temps, des sources au Mali ont déclaré que le Mouvement du 5 juin avait accepté l’offre du conseil militaire de prendre le pouvoir vendredi et qu’il avait présenté le nom du chef du mouvement et du chef de son comité stratégique, Shogail Maiga, à diriger le nouveau gouvernement, lors de sa rencontre vendredi dans la capitale, Bamako, avec les chefs de partis et de rassemblements civils, Guetta a annoncé son intention de former un gouvernement dirigé par une figure du mouvement d’opposition du 5 juin, et a déclaré que le nouveau Premier ministre tiendrait des consultations pour former un gouvernement de consensus auquel tout le monde participerait.

  Le Soudan salue les initiatives visant à résoudre pacifiquement la crise du «barrage de la Renaissance»
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top