Politique

Les électeurs du Somaliland ont voté aux élections législatives et locales

Les électeurs du Somaliland ont voté aux élections législatives et locales

Les électeurs du Somaliland (Somaliland), la république séparatiste de Somalie, ont voté lundi lors d’élections législatives et locales calmes, lors d’un scrutin que les autorités voulaient démontrer leur capacité à organiser un droit démocratique et pacifique dans la turbulente Corne de l’Afrique.

Plus d’un million d’électeurs ont été invités à se rendre aux urnes dans cette région séparatiste du nord-ouest de la Somalie, qui a déclaré unilatéralement son indépendance de Mogadiscio il y a 30 ans, bien que cette entité séparatiste ait son gouvernement, son parlement, son armée et sa monnaie, à ce jour, elle n’a pas réussi à obtenir la reconnaissance internationale alors qu’elle est encore une filiale officielle de la Somalie.

Le chef de la Commission électorale somalienne, Abdul Rashid Muhammad Ali, a déclaré aux journalistes que les urnes étaient fermées comme prévu à 18 heures (15 heures GMT) et que «les gens avaient voté tranquillement», soulignant que la commission avait «réussi des élections».

Les résultats devraient être publiés dans les cinq jours.

Le président du Somaliland, Musa Bihi Abdi, et les dirigeants des deux partis d’opposition, qui ont tous voté dans la capitale, Hargeisa, ont appelé au bon déroulement du scrutin, Moussa a écrit sur son compte Twitter: « La République du Somaliland vote pour la paix. C’est un honneur pour notre peuple et pour toute la Corne de l’Afrique », les électeurs de 15 ans, l’âge légal pour voter, ont été invités à choisir parmi environ 250 candidats pour pourvoir les 82 sièges du parlement, et parmi près de 1 000 candidats pour 249 sièges dans les conseils locaux.

  L'Union européenne salue les élections législatives au Kenya

Des élections législatives et locales ont eu lieu après un retard de plusieurs années. Les dernières élections législatives au Somaliland remontent à 2005, une équipe d’observateurs indépendants financée par la Grande-Bretagne a déclaré que ces élections représentent « un moment important pour la démocratie au Somaliland », les élections au Somaliland se sont déroulées selon le vote direct par une voix ou «une personne, une voix», ce qui ne s’est pas produit en Somalie depuis 50 ans.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top