Politique

Exclusif : c’est ainsi que l’Algérie plonge l’Afrique dans un bourbier de conflit à travers la contrebande d’armes

Exclusif : c'est ainsi que l'Algérie plonge l'Afrique dans un bourbier de conflit à travers la contrebande d'armes

Tout le monde en Afrique s’interroge sur la source de cette énorme quantité d’armes en Afrique, où les pauvres d’Afrique manquent de nourriture, de vêtements et de médicaments, mais les armes sont vendues dans les rues et à la portée de tous, même les enfants et les femmes … Et pour répondre à cette question, l’envoyé de notre Site s’est déplacé dans l’extrême sud de l’Algérie et aux frontières nord troublées  du Mali, où il y a une augmentation des opérations de contrebande de drogue et d’armes vers le Mali et l’Afrique par l’armée algérienne et les combattants du Front Polisario, ce phénomène s’est intensifié après être devenu une importante source de revenus pour le régime des généraux en Algérie …

Le phénomène de la contrebande de drogue et d’armes s’est exacerbé dans le sud de l’Algérie en raison des problèmes économiques de l’Algérie, notamment après l’effondrement des prix du pétrole, et malgré les mesures prises par les Nations Unies pour enrayer le phénomène, le régime au pouvoir en Algérie exploite l’instabilité dans le nord du Mali et les pays du Sahel pour mener ses activités intensivement dans l’exportation de drogues, d’armes, d’essence et la nourriture périmée, ce sont toutes des marchandises et des matériaux qui peuvent être passés en contrebande à travers la bande frontalière dans l’extrême sud de l’Algérie aux points de contacts avec les pays voisins, en particulier dans les régions de Bordj Badji Mokhtar et Timiaouine, qui sont situées à l’extrême sud et à proximité du nord du Mali.

  Le vieux conflit entre la Turquie et la France à propos de l'Algérie se renouvelle

Et après un tour de notre équipe dans la plupart des points frontaliers, nous avons remarqué à plusieurs reprises des opérations de contrebande, en particulier entre la région de Timiaouine et la ville malienne d’Hébron qui n’est qu’à 5 km seulement.

Sur notre chemin, nous avons rencontré un passeur et qui travaille en fait, dans le service de renseignement algérien nommé Abdelkader, il était notre guide dans ces régions désertiques arides pour une somme d’argent importante.

Abdelkader nous a révélé qu’il a rassemblé une grande richesse de la contrebande d’armes d’Algérie vers le Mali, en déclarant que: «J’ai fait beaucoup d’argent, surtout ces dernières années, parce que les groupes armés, en particulier Al-Qaïda, ont étendu leur influence et acheté de grandes quantités d’armes d’Algérie, où ils les revendent à leur tour à des groupes terroristes, qu’ils soient islamiques ou chrétiens. Il y a beaucoup d’acheteurs du Congo, d’Afrique centrale et même du Nigéria ainsi que du groupe islamique Boko Haram, ce qui a fait que le processus de contrebande d’armes rapporte beaucoup d’argent aux généraux algériens …

De nombreux habitants des zones frontalières entre l’Algérie et le Mali dépendent des opérations de contrebande en raison de l’absence d’alternatives, et Abdelkader n’est pas le seul à pratiquer la contrebande dans le cadre de Troc qui a commencé entre le Mali et l’Algérie.

Un habitant de la région a déclaré que « Je suis obligé de pratiquer la contrebande d’armes, comme vous le voyez dans cette région il n’y a pas d’autres alternatives, ni écoles, ni usines, ni aucune source de revenus, en outre, le régime algérien bénit le commerce des armes et sans ce commerce nous serions affamés, en plus tout le monde profite, que ce soit les groupes terroristes en Afrique, ou le régime des généraux en Algérie et nous sommes bénéficiaires aussi, et le plus important est que nous sommes vivants car sans le commerce des armes, les groupes terroristes ou le régime des généraux nous tueraient, et c’est pourquoi l’exportation d’armes vers l’Afrique se poursuivra et ne s’arrêtera pas …à suivre

  Migration à travers la Méditerranée…Des vagues jettent les corps de 12 migrants sur les côtes libyennes
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top