Société

Le groupe d’Afrique australe appelle à la fin du travail des enfants

Le groupe d'Afrique australe appelle à la fin du travail des enfants

Le Groupe de développement de l’Afrique australe (SADC) a appelé samedi à des mesures urgentes pour mettre fin au travail des enfants qui a augmenté sur le continent en raison de l’impact de la pandémie de Corona.

« Il est triste que d’autres régions du monde fassent des progrès contre le travail des enfants alors que l’Afrique subsaharienne recule », a déclaré Sturgemina Lawrence Thaks, secrétaire exécutif du bloc des 16 nations, dans un communiqué marquant la Journée mondiale contre le travail des enfants, Lawrence Tax a ajouté: « La situation dans notre région nécessite plus de détermination et une action urgente car la situation des enfants, en particulier ceux qui travaillent déjà, est désormais plus dangereuse en raison de la pandémie de Corona ».

Il a appelé les États membres de la SADC à «faire plus d’efforts pour atténuer les effets de la pandémie de Corona sur les enfants, en prenant des mesures de secours appropriées et en fournissant une assistance qui cible les pauvres et les vulnérables, en particulier les enfants les plus touchés», il a également exhorté « à fournir une sécurité sociale adéquate, y compris des transferts en espèces et une aide alimentaire, car cette assistance reste une bouée de sauvetage pour de nombreuses familles ».

Il a souligné que : «À la suite de la pandémie de Corona, de nombreuses familles ont perdu leurs sources de revenus, forçant les enfants à chercher du travail pour compléter les revenus de la famille», selon le dernier rapport conjoint publié par l’Organisation internationale du Travail et l’UNICEF, jeudi, le nombre d’enfants qui travaillent dans le monde est passé à 160 millions, soit une augmentation de 8,4 millions au cours des quatre dernières années, avec des millions d’autres à risque de travail en raison aux effets de Corona.

  L'Union européenne appelle au retour du Parlement et au maintien de la démocratie en Tunisie

«La Journée mondiale contre le travail des enfants de cette année doit nous rappeler à tous notre responsabilité collective de protéger les enfants en prenant des mesures décisives et pratiques pour mettre fin au travail des enfants», a-t-il ajouté.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top